Vente de maisons, appartements et commerces sur Saint Etienne et La Loire (42)
27 avr

Après l’achat d’un appartement en vente à Saint-Étienne, comment se comporter en copropriété ?

AdobeStock_110841478

Vous venez d’emménager dans une copropriété à Saint-Étienne ? Vous y avez acheté un appartement ? Vous aimeriez que la cohabitation se passe bien ? Il est important de faire bonne impression aux copropriétaires et de s’intégrer. Ces copropriétaires, qui sont-ils ? Vos voisins ! Rappelez-vous que vous allez les croiser à longueur d’année dans le hall, la cage d’escalier, l’ascenseur, le parking s’il y en a un et, même parfois, dans le local à poubelles. Et évidemment à l’Assemblée générale organisée par le syndic qui gère l’immeuble. Alors voici quelques conseils, car vivre dans un immeuble avec, sur le même palier, plusieurs copropriétaires implique effectivement de respecter certaines règles.

La courtoisie est évidemment la 1re. Dire bonjour est élémentaire et assez évident (jusqu’ici tout le monde sait faire) mais penser à retenir l’ascenseur pour la vieille dame au bout du couloir de façon à lui laisser le temps nécessaire d’arriver l’est déjà moins.

Si vous avez vécu dans une maison et que vous achetez un appartement à Saint-Étienne, il est certain que vous allez devoir réapprendre à « vivre en société », à vous plier à certaines contraintes : pas question de se lancer dans des travaux le dimanche, pas question de monter le son de la sono passé 22 heures du soir pour chanter à tue-tête et danser lors d’une soirée entre amis, pas question de jouer au ballon dans un couloir parqueté… Évitez aussi de claquer les portes, de hurler dans la cage d’escalier, d’utiliser le palier pour un débarras ou de déposer vos sacs à ordures, à côté des poubelles dans le local prévu à cet effet.

Tout cela vous fait peur ? Voyez le bon côté des choses. À l’assemblée générale, vous rencontrerez les autres copropriétaires. Certains seront certainement sympas ! Et l’entre-aide existe aussi dans les immeubles. Gardez bien tête que lorsque l’on connaît ses voisins, la cohabitation se passe mieux et il n’y a pas de raison pour qu’ils se permettent ce que vous ne vous permettrez pas !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée